Offre d emploi sportConsulter offre d emploisport emploiEmploi et formationOffre d emploi - autre ressourcesemploi sport service

Interview de Bernard Hinault (partie 1)

Bernard Hinault

Bernard Hinault en quelques dates :
Coureur cycliste français (né à Yffiniac, dans les Côtes d’Armor en 1954)
Champion du monde sur route en 1980, il a notamment remporté cinq fois le Tour de France (1978,1979, 1981, 1982, 1985), trois fois le Tour d’Italie (1980, 1982, 1985), deux fois le Tour d’Espagne (1978, 1983), cinq fois le Grand Prix des Nations (1977, 1978, 1979, 1982, 1984). Il abandonna la compétition en 1986.

 

36- Comment avez vous abordé votre nouvelle vie, le lendemain du jour où vous avez raccroché votre maillot, puisque jusque là, tout était parfait ?

Je savais que je pouvais rentrer tout de suite au Tour de France. Je me suis arrêté le 11 novembre et le 19, j’étais déjà à la réunion du Tour de France. Je n’ai pas eu de moment pour réfléchir si j’étais encore coureur ou non. Profiter de l’agressivité que j’avais dans le sport pour la remettre dans la vie active.


37- Quelle est aujourd’hui, votre activité principale ?

Je collabore environ 100 jours par an au Tour de France, et j’y exerce dans les relations publiques. Je m’occupe des personnalités qui viennent sur le Tour pour essayer de leur faire vivre une bonne journée.


38- Et cela vous intéresse ?

C’est sympa.


39- En côtoyant des « personnalités », vous vous rendez plus anonyme ?

Cela ne change rien dans la vie d’avoir eu un palmarès de coureur cycliste.


40- Au risque de vous étonner, l’image de Bernard Hinault n’est pas celle d’un homme anonyme. Vous n’avez pas toujours entretenu de bons rapports avec les médias ?

Ah, ça c’est sûr. Mais ce n’est pas mon problème que les médias en parle bien ou mal. C’est ce que les gens qui me rencontre, voient, qui m’importe. Je ne me suis jamais laissé marcher dessus et quand j’avais quelque chose à dire à un journaliste, je lui ai toujours dit. Il y en a qui sont boudés depuis quinze ans. Je ne supporte pas que l’on mente à mon sujet.


1 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 11
<< Sommaire interview