Offre d emploi sportConsulter offre d emploisport emploiEmploi et formationOffre d emploi - autre ressourcesemploi sport service

De la Route du Rhum à la saison 2003 (2ème partie)

Michel Desjoyeaux

Objectif atteint, et même plus qu'atteint
puisque Michel Desjoyeaux s'est imposé en tête de la compétition. Parti avec un bateau tout neuf, et ne figurant pas sur la liste des favoris, il a réussi à s'imposer dans une des plus grandes courses d'Europe. Une victoire bien méritée pour Mich' Desj', passionné de longue date puisque tout petit déjà il avait les pieds dans l'eau.

 

11- Selon vous, qu'est-ce qui est à l'origine de la mise en avant médiatique d'Ellen Mc Arthur, hormis sa victoire bien sûr ? Est-ce le fait qu'elle soit une femme, y-a-t-il une préférence pour les monocoques ?

Oui, je pense que c'est parce que c'est une femme, et peut-être que le public y est plus sensible. Sur le Vendée Globe, je suis arrivé 24h avant elle, et dans l'esprit de beaucoup de gens c'est elle qui a gagné. Ce qui ne me pose aucun problème, moi ça m'est égal. Je sais que j'ai gagné, ça me suffit.


12- La mixité n'est donc pas encore bien installée dans le sport nautique ?

Non, pas assez, on aimerait avoir plus de femmes. Mais le sport nautique reste, pas forcément sur la course au large mais au moins sur les petites courses, un sport un peu physique. Cependant, sur la couse au large, a fortiori en solitaire, les femmes ont tout a fait leur chance, d'ailleurs, elles le montrent allègrement. Si l'on considère que c'est exceptionnel qu'une femme gagne une course, une compétition contre des hommes, alors il faut soit faire deux classements, soit donner un handicap aux hommes !

Propos recueillis par Véronique Génin pour Médiatechnix


1 1 2 3 3  
<< Sommaire interview